Phong Nha – Hoi An – Nha Trang – Dalat

En roots:

Nous partons en deux roues d’Hanoï le 18 octobre par l’autoroute en direction de Phong Nha, après une crevaison et une nuit sur Vinh nous arrivons sur Phong Nha.

Phong Nha-Kẻ Bàng national park

Nous restons 3 jours/2 nuits dont une en camping sauvage. Magnifique coin du Vietnam au paysage verdoyant et tropical. Plusieurs caves se visitent. C’est aussi à cet endroit qu’en 2010 a été découverte la plus grande cave du monde mais à ce jour elle n’est pas accessible aux touristes.

Dark Cave: nous optons pour du fun ! Tyrolienne, nage dans l’immense cave noire, bain de boue et autres activités d’eau. De l’adrénaline et des rires !

Kẻ Bàng national park : immense et tropicalement bon tel un décor de film ! A ne pas rater !

La ville en elle même est en grand changement, le tourisme est présent depuis peu de temps. Nous avons passé toute une soirée à parler du Vietnam, de sa position face à la Chine et les autres puissances mondiales, de l’après guerre, de la vie actuelle, de la vision des étrangers et de tant d’autres choses avec un Vietnamien qui venait à peine d’installer son « shop » dans la ville. Une soirée si enrichissante !

 

Hoi An:

Un bout d’Ho Chi Minh road. Une route à faire, elle traverse des paysages sublimes, son état est satisfaisant juste, mieux vaut pas tomber en panne ! Elle est cependant moins rapide que l’autoroute. Nous en  avons fait une partie et ensuite nous avons rejoint l’A1, une nuit de camping sauvage et nous voilà à Hoi An.

Un coup de cœur pour cette ville à taille humaine qui s’illumine de toute beauté la nuit tombée. L’esprit féérique de Raiponce n’est pas loin quand les lanternes brillent sur la rivière (c’est mignoooon). Nous découvrons les « Homestay » et une famille en or. Une maison reposante à proximité de la vielle ville. Au total 5 jours et 4 nuits.

Nous avons profité de la plage et de cette petite ville. Et et … un peu de shopping ! C’est la ville du « sur mesure » ! Tu peux choisir la coupe, la couleur et la matière, intéressant non ?! Nous avons donc craqué pour une veste de costard pour moi et une chemise pour Guillaume. Nous les avons fait faire dans un petit magasin pas loin de la plage. Nous avons payé le tout pour 65 $.

L’eau était bonne et les vagues aussi; direction Nha Trang !

Nha Trang

C’est reparti à fond sur les motos, de nouveau sur L’A1 la seule autoroute du Vietnam où tu manges poussière et gaz d’échappement mais bon…bientôt et encore des routes fabuleuses en bord de mer ! Après 20 kilomètres un petit embouteillage suivi d’un attroupement, nous contournons le monde…un accident de deux roues, une jeune femme déjà recouverte d’un drap… glouuups…

Pause café obligé pour faire passer l’affaire, c’est la vie et elle continue !

Nous avons bien roulé et notre « paf » nous dit STOP. Trouver un endroit pour se reposer ! OK terrain de camping sauvage, nous arrivons au bord d’un lac de barrage paumé au milieu des montagnes. On se dépêche la nuit tombe vite, trop vite ! 17H30 et il fait nuit noire, tellement frustrant par moment Rrrrr ! Il fait chaud et décidons de dormir juste avec la moustiquaire…erreur!!! Pourtant le ciel était clair, la pluie nous réveilla gentiment en pleine nuit ! Quel chambardement…

Le lendemain nous arrivons fin d’après midi, ni une ni deux, on saute à l’eau sur la plage de Nha Trang où beaucoup de Vietnamiens se testent dans les vagues et c’est terriblement drôle ! La plupart ne savent pas nager, les autres sur le sable jouent au volley, foot et jonglage il y fait bon vivre… Zo un petit jeune travaillant dans un hôtel est venu à notre rencontre pour faire connaissance et travailler son anglais, il fut très serviable par la suite en nous dégotant une chambre privée pour pas cher puis nous avons été manger ensemble…

Les deux jours d’après nous nous sommes régalés entre baignade et foot sur la plage avec une belle visite des tours Cham de Po Nagar, un temple d’une vieille civilisation où beaucoup de Vietnamiens viennent se recueillir.

Il faut vite reprendre la route, le Cambodge est encore loin !

Dalat

Sur la route nous décidons de changer de destination direction Dalat. Nous traçons sous des nuages menaçant vers la station climatique. La route est par moment chaotique, la moto de Guillaume fait des siennes. Un arrêt au stand et nous repartons de plus belle. Les villages sont éloignés les uns des autres, nous nous arrêtons dans l’un d’eux pour une pause repas. Des beignets de bananes du coca et des rigolades. Une femme qui parle très peu anglais nous fera la conversation. Très peu d’anglais mais qu’est-ce qu’on a ri à essayer chacun son tour de se faire comprendre. Nous ne tardons pas et reprenons notre route de montagne. « dès qu’on sent des gouttes on s’équipe! » 200 mètres plus loin les ponchos étaient de sortie. Rien à redire la classe internationale : nus pieds, short, ponchos… Entre pluie torrentielle, brouillard et éclaircies nous arrivons à Dalat congelé !!! Guest House rapidement trouvée. La négociation vaut le détour, elle nous propose 200 000, non 150 000, « non, non, non, non » On discute 30 secondes avec Guillaume, elle prend un papier et nous écrit « Ok 150 000 » hihi. La famille est rigolotte, chambre privée avec salle de bain et proche du centre. La ville est agréable et ses alentours dépaysants !

Au programme:

  • Virée dans la ville avec un aperçu de la Crazy House (à voir), le lac et les maisons à la française.
  • Chutes de l’Eléphant
  • Cascade de Dalanta et sa descente en « roller coaster », wagonnet sur rail. Raaa de l’adrénaline que c’était bon !!!
  • Balade au monastère Truc Lam merveilleux !

Après un bon repas au bord du lac la pluie nous pousse à rentrer, on ne pouvait rien faire ! Elle ne s’arrêtera pas de la journée…  Nous rentrons trempés nous reposer pour reprendre le lendemain la route pour le Cambodge.

Nouvelle mission passer la frontière 🙂

 

Infos utiles / Tarifs :

  • Dark Cave: 700 000 / pour 2 avec les motos on s’est rendu à l’entrée pas de frais de transport
  • Homestay Phuc Bao (605 Hai Ba Trung) : 220 000 / nuit
  • Vêtement sur mesure « Zon »: 65 $
  • Envoi postaux: 3,5 kg 36 € par la mer 3 mois max (il y a aussi moyen par l’avion mais trop cher pour nous)
  • Plat local d’Hoi An Cau Lao à tester ! 30 000 pas plus !
  • Caphe den da: 10 000 – 20 000 en moyenne partout
  • Guest House Nha Trang : 150 000/nuit
  • Tours Cham Po Nagar : 22 000
  • Guest House Dalat : 150 000/nuit
  • Chute de l’Elephant : 20 000/pour deux
  • Cascade Dalanta + Roller Coaster: 100 000/deux
  • Monastère gratuit
  • Lien Hoa : l’adresse pour les gourmands des viennoiseries et petits salés excellents pour pas cher !!!

 

 

2 commentaires

  1. Nous te souhaitons un très bon anniversaire, Laurie.
    Nous suivons votre parcours et nous adorons vos commentaires et vos magnifiques images.
    Continuez à nous émerveiller.
    Grosses bises à vous deux.
    Renée et Claude.

    • Merci merci et encore merci !!! On espère continuez jusqu’au bout à vous émerveiller !
      Des bisous du Laos ! et bonnes fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *