Lac Titicaca et Isla del Sol

Direction Copacabana ! Quelle ville de barjo 🙂IMG_6090
Copacabana perchée à 3840 m est une petite ville d’environ 6000 habitants aux abords du lac Titicaca. On vénère ici Notre-Dame de Copacabana. Devant la grande cathédrale blanche, tous les jours, ont lieu de nombreux baptêmes de … voiture !!! Pendant la fête de la vierge aux alentours du 5-6 août quelques 50 000 véhicules se rendent ici pour les baptiser, boliviens et péruviens en majorité. Non, non je n’ai pas mis un 0 en trop !
Camions, bus, tacots, voitures, 4×4, motos tout y passe décorés tels des voitures de mariage, ils attendent le passage du curé qui arrose les véhicules d’eau bénite, une fois fait le chauffeur éclate une bouteille de bière et toute la famille jette des confettis et des pétards. En gros c’est ça ! Ensuite il monte au Cerro Calvario et continuent les traditions, coutumes et croyances pour se protéger des accidents.
Une sacré découverte !!! Le seul point qui nous a dérangé c’est qu’ils se retrouvent très nombreux en bas du Cerro Calvario et ont un rocher « sacré » au dessus de l’eau où ils font exploser des bouteilles de bière et jette des tas de confettis en priant. Sauf que le verre et les confettis finissent dans l’eau … comme tant d’autres déchets…
Enfin outre cette grande tradition qui fait la renommée de Copacabana, cette dernière est le point de départ pour se rendre au différentes îles. Nous partons direction le sud de l’Isla del Sol pour remonter à pied jusqu’au nord y dormir puis redescendre au sud pour retrouver la terre ferme.

IMG_6102

Lac Titicaca en quelques chiffres
8400 km2
280m au plus profond
3812m au dessus de la mer
45% côté bolivien
55% côté péruvien
9-10°C en moyenne

En bateau ! Après une heure et demie de navigation nous arrivons au sud. Et avant de partir nous sortons le réchaud et nous nous préparons un petit café, les touristes partent devant, nous serons donc seuls sur les pistes jusqu’au nord 🙂
Pendant la pause café j’échange quelques passes de foot avec des jeunes puis nous prenons la route sous un beau soleil. Nous sommes partis au plus léger et avons laissé le gros du sac à Copacabana. L’île est sublime et ses paysages si paisibles ! On nous l’avait vendu cette île et bien on la vendra au prochain 😉
Session pêche ?! Heu … nous ne mangerons pas de poisson ce soir ! Nous sortons des sentiers pour se rapprocher de l’eau (pas loin du village du nord) posés sur des gros cailloux, la vue n’est pas moche: le lac en premier plan et les sommets des monts enneigés au loin. Il paraîtrait que les eaux sont poissonneuses, des truites en veux-tu en voilà ! Bon et bien pas une touche !!! La déception du pêcheur fut grande !!!
Bredouille, nous reprenons la route pour trouver une auberge et se faire la popote!

IMG_6123

Dans un ressenti général, nous n’avons pas trouvé des locaux heureux de voir des touristes, pas de bonjour, pas de conversation, tendu, des regards noir etc. On s’est quand même fait jeter un cailloux dessus par une mamita et qu’est ce qu’on avait fait ?! Ah, ça me revient on marchait sur le chemin… Mais oui y a toujours du positif nous avons rencontrer une sacré femme !!! Souriante et pétillante, elle tenait son petit commerce, une tienda comme on dit ici, une supérette quoi, elle était la honte du village tout simplement parce qu’elle avait refusé de se marier et vivre la vie qu’on lui dictait ! Nous avons parlé de tout et que ce fut intéressant et à la fois triste. Elle nous a raconté son histoire, la condition de la femme, les enfants, l’éducation, l’avenir, la vie ici. Pour résumer, elle expliquait que les mariages étaient plus ou moins arrangés, bien que tu puisses quand même choisir tout dépend ta famille, une fois marié pas de divorce qu’il te tape dessus, qu’il ne te respecte pas, qu’il te trompe, qu’il soit violant avec tes enfants ou pour toutes les raisons possibles et inimaginables : le divorce ? C’est non ! T’es mariée à la vie à la mort, point. Un sacré bout de femme qui se bat tous les jours pour une vie meilleure et une vraie place de la femme dans cette société. Un exemple à suivre et surtout ne jamais oublier cette conversation…
Après une bonne nuit fraîche, nous reprenons la route, et on se l’ai joué au talent ! Du coup, on a fait pas mal d’hors pistes avant de retrouver le chemin des crêtes ! Des paysages encore différents, ça vaut le coup de faire une boucle et de sortir un peu des sentiers !

Nous récupérons nos affaires, recréons un sac digne de ce nom et « pof » nous voilà dans un bus en direction de Cuzco.
La Bolivie est passée à une vitesse folle ! Nous arrivons déjà au Pérou, dernière destination de notre tour du monde! On fuit les questions qui se bousculent dans nos petites têtes et on profite comme toujours, car l’aventure arrive peu à peu à sa fin …

Et si on se refaisait un petit séjour en moto ?! En roots, Cuzco on débarque !

Photos 🙂


Infos utiles: prix pour 2

Dodo

  • Copacabana – Andino: chambre double avec toilette/douche commune: 40 boli / 5€ nuit
  • Isla del Sol – Sol y Luna: chambre double avec toilette/douche commune, wifi: 40 boli / 5€ nuit (on aurait pu dormir sur la plage dans la tente, on aime pas le sable…)

Transport

  • La Paz – Copacabana en bus: 60 boli / 7.65€
  • Copacabana – Isla del Sol en bateau: 40 boli / 5€
  • Isla del Sol – Copacabana en bateau: 50 boli / 6.2€ (sont malin hein!)
  • Copacabana – Cuzco en semi cama: 260 boli / 34€

Visite

  • Entrée Isla del Sol: 40 boli / 5€

 Oui j’aime beaucoup mes photos !!!

IMG_6148IMG_6151

Les commentaires sont fermés