Jakarta – Yogyakarta

IMG_9125Et nous voilà déjà en Indonésie, nous n’arrivons pas à réaliser que nous allons découvrir notre 6ème pays, le dernier d’Asie du sud-est et notre 5ème mois de voyage déjà !!! Et accessoirement que nous allons prendre l’avion ! Haha moi qui adore ça j’étais ravie !

Le trajet s’est bien passé et nous arrivons sous une chaleur humide à l’aéroport de Jakarta le 27 janvier au soir. Un petit tour de taxi et nous voilà dans notre hôtel!

Pour vous mettre dans le bain Jakarta est la capitale de l’Indonésie, elle se situe sur l’île de Java qui est à dominance musulmane. Pas des plus attrayante en terme de tourisme, tout le monde nous disait « fuyez Jakarta il n’y a rien à y faire! ». C’est une immense ville ! Tout plein de pollution on se serait cru en Chine ^^. Nous ne nous sommes pas étendus sur le sujet et nous ne sommes restés que 2 nuits. Cependant, il parait qu’elle serait « sympatoch » pour sortir ou faire du shopping.

Après notre arrivée et une soirée de petite réflexion nous prenons la décision de rejoindre Yogyakarta en train. Nous réservons donc un petit hôtel non loin de la gare. Direction l’aéroport pour prendre un bus. Le chauffeur ne comprit pas l’endroit où on voulait qu’il nous arrête et nous déposa à 2km de l’hôtel au lieu de 500m mais ce n’est pas grave ! C’est pas comme si il fait 30° dehors avec un taux d’humidité à 90% et qu’on adore marcher avec nos sacs qui font 20kg (je crois qu’il faut qu’on mange les conserves et les saucissons ;)) !

2km de partage et de rire !

IMG_0012Tels des rock stars nous arpentons une immense rue dans le centre de Jakarta. Je dis tels des rocks stars ; nous étions regardés comme rarement ça nous est arrivé. Les gens nous souriaient et Guillaume n’arrêtait pas de rigoler de la façon dont les hommes « beguaient » sur moi. Un premier contact tellement drôle et naturel! Ils nous demandaient d’où on venait, qu’est ce que l’on faisait là à marcher dans la rue, et que mon sac était super lourd pour une fille (j’adore) ! Certains ne disaient bonjour qu’à Guillaume, mais après quelques mots échangés, les gênes un peu oubliés on rigolait ensemble ! On a adoré notre trajet bien qu’on en ait réellement bavé !

Faire ses courses à Carrefour !

IMG_0022Nous arrivons dans notre petit coin de paradis au milieu des buildings. « City résidence » des chambres simples avec salle de bain, cuisine et petit salon extérieur commun. Nous partons en visite dans  un « Carrefour ». Depuis que nous sommes partis nous n’en n’avons pas croisé et après 5 mois de voyage faire ses petites courses et se faire à manger « notre nourriture » ça nous manquait un tantinet !!!  Ce sera pain grillé foie gras, pâtes et steak haché ! Miam quand j’y repense j’en veux.

Cette ambiance assez familiale nous a permis de discuter avec le réceptionniste, nous avons exploré tant de sujets, la vie ici, notre voyage, notre cher pays, les attentats, la religion, la place des femmes, leurs droits etc ! C’était génial ! Bon certaines pensées m’ont fait bouillir au fond de moi mais bon… On lui a même fait goutter le foie gras, quelle partie de fou rire, on aurait dû filmer sa tête, ce n’était pas à son goût 😉

 

Yogyakarta nous voilà !

7h30 de train en exécutive (1ere classe) comme une lettre à la poste, film, clim et de la place ! Il faut pas que l’on s’habitue à ça mais ça fait tellement de bien ! Les paysages traversés sont sublimes ! T’en prends plein les mirettes !!!

Yogyakarta est une des villes les plus visitée de Java, célèbre surtout pour les temples de Prambanan et Borobudur qui se trouvent à une quarantaine de kilomètres. Borobudur est décrit comme étant l’un des plus grand monument bouddhique du monde (c’est Mr Routard qui le dit), il est inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité héhé!!.

L’arrivée dans une gare se fait toujours par des « taxis taxis taxis » dans tous les sens, même ici ! Nous rencontrons un indonésien qui parle un bon français, il travaille dans une agence touristique de la ville, il nous mène à un hôtel « pas chir » avec p’tit dej’ inclus. Il aurait pu nous vendre un stylo qui ne marchait pas je vous assure !

Nous pourrions passer des heures à vous raconter tout ce que l’on a vécu dans cette ville, toutes ces magnifiques personnes que l’on a rencontré en seulement 3 jours ! Nous retiendrons surtout la visite guidée dans la ville avec un peintre et notre magnifique conversation avec Indrid, une indonésienne toute rigolote, qui parlait un excellent français et qui avait une culture musicale surprenante ! On a chanté du Céline Dion ! Des rencontres et des moments de partages que nous n’oublierons jamais et qui nous apprennent tellement plus que les livres…

  • Yogyakarta et Borobudur en scooter: nous n’avons pas fait les temples (maiiiis nooon ?!) si si nous n’étions pas motivés plus que ça, les retours des gens n’étaient pas folichons et le prix un peu élevé (20$, comme à Angkor…) ! Nous nous y sommes rendus en scooter; ah et d’ailleurs Yogyakarta est une ville complètement « barjo » niveau circulation; c’est hyper dangereux !!! Les alentours sont magnifiques et qu’elle journée !
  • Palais du Sultan un dimanche matin: paraîtrait-il que le prix est moins cher le week-end!. Il y a surtout deux danses traditionnelles indonesiennes. Un palais loin d’être surprenant mais il était très intéressant de voir ces danses. La vidéo décrira mieux que mes mots vous verrez ça; mais mon point de vue: très lente avec une musique en fond assez cacophonique ^^
  • Kopi Luwak: le café de la crotte de luwak. Tient merci Wiki: « < Le kopi luwak est un café récolté dans les excréments d’une civette asiatique, le luwak (Paradoxurus hermaphroditus) de la famille des viverridés, du fait d’une digestion quasi absente. La civette consomme en effet les cerises du caféier, digérant leur pulpe mais pas leur noyau, qui se retrouve dans ses excréments. Dans le tube digestif du Luwak, les sucs gastriques — composés d’enzymes qui divisent les chaînes de protéines en chaînes plus petites ou en acides aminés individuels — font subir une transformation bénéfique aux arômes des grains de café. Il est produit essentiellement dans l’archipel indonésien, à Sumatra, Java, Bali, Sulawesi, aux Philippines et dans le Timor oriental. Le kilogramme vaut parfois plus de 1 000 US$. >C’est encore un indonésien qui nous a conduit jusque là, nous ne comprenions pas ce qu’il nous disait, il nous parlait de café caca et chat –‘! On l’a suivi et nous avons bien fait ! Nous avons donc découvert ce café, l’animal, la fabrication et tout ce qui tourne autour! C’était une super expérience qui valait le prix! Nous n’avons jamais payé un café aussi cher ! Deux tasses 150 000, ce qui fait presque 10€ ou une nuit !
IMG_0039Borobudur, de loin
IMG_0072
Dans le temple du Sultan
IMG_0082
Le fameux Kopi Luwak
IMG_0088
Notre guide d’une matinée et les marionnettes en peau de buffles
IMG_0104Indrid 🙂


 

Infos utiles :

  • Hôtel Swift Inn aeroport (Jakarta): chambre double, sdb, eau chaude, clim, tv, petit dej: 245 000 / 16€
  • Guesthouse City Residence (Jakarta): 2 lits superposés, ventilateur, sdb avec eau chaude et cuisine commune : 200 000 / 13€
  • Losmen Utar (Yogya): chambre double, sdb, eau froide, ventilateur, petit dej: 150 000 / 10€
  • Jakarta – Yogya: train classe executive réservation sur ticket.com payé en CB: 707 000 / 46€
  • Yogya – Probolingo: train classe economy: 200 000 / 13€
  • Location scooter Yogya par jour: 65 000 / 4€
  • Palais du Sultan entrée + autorisation caméra pour 2: 26 000 / 1,7€
  • Kopi Luwak: 150 000 / 9,8€

 

C’est parti pour de nouvelles aventures ! 9h de train pour rejoindre Probolingo, à nous les volcans ! Affaire à suivre 😀

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *